Imaginary Landscape

Imaginary Landscape is an audiovisual performance for bass clarinet, gramophone, synthesizer and video. In this project, composer Pierre-Luc Lecours is interested in the mixing of acoustic and electronic sounds, as well as in the aesthetic encounter of contemporary instrumental and electroacoustic music. Imaginary Landscape uses a gramophone, which is used both to sample vinyl records and to produce percussive sounds with the aid of the metal horn. Through the video projected directly on the musicians and on different surfaces according to the place of performance, Myriam Boucher seeks to create new imaginary spaces in close relation with music and musicians. Named as a tribute to John Cage’s Imaginary Landscape series.

Music: Pierre-Luc Lecours
Musicians: Pierre-Luc Lecours (gramophone and electronics), Charlotte Layec (https://charlottelayec.com) (bass clarinet)
Video and scenography: Myriam Boucher

Imaginary Landscape est une performance audiovisuelle pour clarinette basse, gramophone, synthétiseur et vidéo. Dans ce projet, le compositeur Pierre-Luc Lecours s’intéresse au mélange des sonorités acoustiques et électroniques, ainsi qu’à la rencontre esthétique des musiques contemporaines instrumentales et électroacoustiques. S’inscrivant dans une démarche visant à incarner par le geste instrumental la musique électronique, Imaginary Landscape met en scène un gramophone, utilisé à la fois pour échantillonner des disques vinyle et pour produire des sons percussifs à l’aide de son cornet de métal. Au moyen de la vidéo projetée directement sur les musiciens et sur différentes surfaces selon le lieu de performance, Myriam Boucher cherche à créer de nouveaux espaces imaginaires en intime relation avec la musique et les musiciens. Nommé en hommage à la série Imaginary Landscape de John Cage.

Musique : Pierre-Luc Lecours
Musiciens : Pierre-Luc Lecours (gramophone et électronique), Charlotte Layec (https://charlottelayec.com) (clarinette basse)
Vidéo et scénographie : Myriam Boucher